Les accès wifi publics sont-ils sans risques ?

Plusieurs personnes sont connectées à Internet via le Wifi public. Ces réseaux sont pratiques et accessibles à tous, ils peuvent donc empêcher les gens de dépenser des données mobiles et apporter le bonheur des gens tous les jours. Cependant, cette approche est loin d’être sûre pour les internautes, car les internautes sont confrontés à de graves dangers et exposer à plusieurs risque wifi public.

Qu’est-ce qu’un wifi public ?

Le Wi-Fi public peut être utilisé dans les lieux publics populaires (aéroports, cafés, centres commerciaux, restaurants et hôtels). Il vous offre un accès Internet gratuit. Ces points d’accès sont omniprésents et font partie de la vie quotidienne, de sorte que les gens n’ont pas besoin de réfléchir à deux fois lorsqu’ils surfent sur Internet. Bien entendu, vous connecter à vos réseaux sociaux ou lire des actualités en ligne est sans danger. Cependant, lors de l’utilisation, lire des e-mails, vérifier votre compte bancaire ou saisir des informations d’identification comporte des risque wifi public

Les différents types de risques lors de l’utilisation de wifi public

  • Partage de malwares

L’une des risque wifi public les plus populaires est la fragilité logicielle. Elle permet aux attaquants d’injecter par inadvertance des logiciels malveillants dans votre ordinateur. Les incertitudes sont des failles de sécurité ou des faiblesses détectées dans les systèmes d’exploitation ou les programmes informatiques. Les pirates savent comment exploiter ces vulnérabilités en écrivant du code pour des vulnérabilités spécifiques, puis en injectant ces codes dans votre appareil en tant que malware.

  • Réseaux non cryptés

Le chiffrement permet aux messages que vous envoyez depuis votre ordinateur et le routeur sans fil de prendre la configuration de « codes secrets » qui ne peuvent pas être lus sans le code de déchiffrement. La majorité des routeurs désactivent le cryptage par défaut et celui-ci doit être activé pendant le processus de paramétrage du réseau. Si l’aménagement réseau est exécuté par un professionnel de l’informatique, il est probable que le cryptage soit activé. Mais il n’existe aucun moyen précis de savoir si tel est le cas.

Comment éviter ses risques de sécurité ?

  • Employer un réseau privé virtuel

Lors de l’accès à un réseau d’entreprise via une connexion non sécurisée (comme un hotspot wifi), une connexion VPN (réseau privé virtuel) est essentielle. Même si le clandestin parvient à se mettre en plein milieu de votre interface, les renseignements y seront hautement cryptés. Compte tenu de la majorité des hackers, ils penchent sur les victimes faciles. Ils ne seront pas dérangés par les données dérobées qui nécessitent un processus de décryptage énervant.

  • Inactiver le partage

Lors du branchage à Internet dans un lieu public, il est sûr que vous n’allez pas partager quelque chose de personnel. De ce fait, il est plus judicieux d’inactiver l’option de partage dans « Préférences Système » ou « Panneau de configuration » selon le système d’exploitation. Il est tout à fait possible également de laisser Windows inactiver l’option « public » pour vous lorsque vous connectez sur un nouveau réseau non sécurisé pour la première fois.

Sécurité : Puis-je utiliser mes clé USB personnelles au travail ?
Quels sont les risques d’une webcam ?